Git Attitude

La gestion de sources qui fait du bien

AlterConf Paris : foncez-y !

Le 9 juillet prochain se tiendra à Paris AlterConf, une conférence inhabituelle et chère à notre cœur ici chez Delicious Insights : AlterConf est dédiée à la diversité dans les univers de la technique et des jeux vidéos. Les orateur-rice-s, le staff et l’auditoire d’AlterConf sont généralement d’une diversité remarquable, et ces sujets sont vitaux pour l’évolution et la santé de nos écosystèmes professionnels.

Nous avons souhaité donner la parole à Ashe Dryden, qui pilote AlterConf et de nombreuses autres initiatives, pour mettre en lumière cette conférence, vous permettre de mieux appréhender ce qu’elle est et de quoi elle parle, et insister sur le fait que chacun-e d’entre vous y serait accueilli-e avec plaisir, que ce soit pour y présenter un sujet, y donner un coup de main, fournir une prestation, ou simplement voir et écouter ce qui s’y dit.

(Article cross-posté sur JS Attitude)

Ashe Dryden est développeuse depuis plus de 15 ans qui est venue au consulting sur la diversité et la promotion de celle-ci. Elle est White House Fellow, auteur prolifique, oratrice, fondatrice d’AlterConf et co-fondatrice de Fund Club (une autre excellente initiative). Ashe écrit actuellement deux livres : The Diverse Team et The Inclusive Event. Son travail a été mis en avant par The New York Times, Scientific American, Wired, NPR et d’autres.


Bonjour Ashe, peux-tu rapidement nous raconter la génèse d’AlterConf ?

AlterConf existe depuis à peu près 2 ans maintenant. J’intervenais sur la diversité dans des conférences depuis un bon bout de temps, mais ça semblait toujours artificiellement limité en termes de conversation. Et les conférences n’allaient généralement pas aussi loin que je l’aurais souhaité pour promouvoir la diversité.

AlterConf tente de donner un sentiment de tête-à-tête à cette conversation, tout en ayant la dimension d’une conférence ; et nous avons choisi de parler aussi bien de la technique que des jeux vidéos, parce que ces deux communautés ont de nombreux problèmes en commun.

AlterConf Paris sera la première date AlterConf hors de l’Amérique du Nord. Y’a-t-il une raison particulière pour avoir choisi la France ?

Cela vient en partie des exigences de planning, mais aussi parce que je suis déjà venue deux fois en France (une fois à Paris, une fois à Lyon). Ça me semblait avoir du sens de démarrer par un endroit où j’étais déjà allée et où j’avais déjà un minimum de réseau.

AlterConf est extrêmement attentive à retirer tous les obstacles possibles à l’accès, tant pour l’auditoire que les personnes sur scène : les billets sont extrêmement bon marché, le lieu, l’équipe, le personnel, les choix traiteur et les équipements sont tous choisis et adaptés pour être aussi inclusifs et sécurisants que possible…

…Et cependant la majorité des gens n’ont pas conscience des problèmes que vous mettez en lumière, ou n’ont juste pas l’habitude d’assister à des conférences, et pourraient hésiter à venir. Selon toi, quelles seraient les plus importantes raisons d’assister à AlterConf en général, et peut-être à celle-ci en particulier ?

Pour commencer, je dirais clairement « apprendre des choses que vous pourrez ramener dans votre société / communauté / conférence pour les améliorer. »

Il s’agit aussi d’avoir la possibilité de venir à une conférence où tout ce qui devrait aller de soi est enfin là : du contenu accessible, un lieu accessible, etc. AlterConf a été conçue autour de l’idée de Conception Universelle, pour ne pas être uniquement utile aux personnes concernées, mais à tout le monde.

Nous visons à donner aux gens les moyens d’enfin comprendre en profondeur les problèmes et les défis de la diversité et de l’inclusion, de façon à ce qu’ils-elles puissent aider à améliorer leurs petites parties du monde, qu’il s’agisse de leurs sociétés, leurs fournisseurs, leurs clients, leurs communautés, leurs réseaux, leurs proches…

La diversité en général, sans doute encore davantage dans les univers technique et du jeu vidéo, fait face à une énorme quantité de défis et d’obstacles, et cependant la majorité des gens ne le réalisent absolument pas, soit parce que ces personnes ont toujours eu la chance d’être du « bon côté de la barrière », soit parce qu’elles n’ont pas vu ou prêté attention à ces problèmes.

Y’a-t-il un point tout particulièrement important dont tu espères qu’AlterConf fera prendre conscience à son auditoire ?

« Tout le monde n’a pas la même expérience de vie que vous. »

Qu’il s’agisse de la facilité avec laquelle vous avez pu apprendre à programmer, du genre de boulots que vous avez pu décrocher, de votre historique en tant qu’auditeur-rice de conférence, etc. J’espère avant tout que les personnes qui viendront pourront reconnaître et accepter que leurs propres expériences ne sont pas universelles.

On pense souvent que ces problèmes sont juste trop gros pour nous, que nous ne pouvons pas avoir une contribution utile sur ces sujets, et même si nous nous sentons révoltés, on peut très bien ne rien faire au final. Les français, en particulier, ont la réputation d’être des pessimistes et des fatalistes.

Et pourtant, il existe forcément de nombreuses petites choses que chacun-e d’entre nous peut faire à son niveau pour contribuer à atteindre une masse critique de changement, comme lorsqu’il s’agit d’écologie ou de réchauffement climatique.

Pourrais-tu nous donner quelques astuces de ce type que l’auditoire pourrait utiliser pour agir à notre petit niveau individuel ?

Primo, apprenez à connaître des personnes différentes de vous. Sociologiquement, nous avons tendance à fréquenter surtout des personnes dont l’expérience ressemble à la nôtre, que ce soit en termes de revenu, de race, de genre ou que sais-je encore… Cela nous amène à croire que notre expérience est universelle. Sortir de cette bulle nous aide à briser cette illusion et à élargir notre perspective.

Deuxièmement, entraînez-vous à réfléchir à vous-même, à l’introspection : essayez d’examiner avec un peu de distance votre propre comportement face à diverses situations. Lorsque vous entendez parler d’une situation pénible ou honteuse dans notre industrie ou ailleurs, prenez le temps de réfléchir honnêtement à ce qu’aurait été votre propre réaction dans ces circonstances, et aux moyens de l’améliorer à l’avenir.

Ce type d’introspection, tout comme l’empathie envers les autres et nous-mêmes, aide à créer le genre de communauté que nous souhaitons voir émerger.

Pour finir, remettez en question vos présuppositions. Le plus souvent, notre première intuition sur les gens est fausse. Pourquoi supposons-nous que telle personne qui a fait tel truc est débutante, ou incompétente ? Pourquoi donnons-nous un poids très différente aux compétences de programmation et à celles de conception (design) ? Pourquoi avons-nous ces préjugés sur les gens ?

AlterConf a déjà pas mal de dates derrière elle, depuis sa création. Je me demandais si tu avais eu des retours intéressants de personnes qui auraient pris des mesures décisives suite à leur participation à AlterConf ?

J’ai entendu parler de beaucoup de gens qui ont obtenu de meilleurs emplois, ou créé leurs propres sociétés pour obtenir davantage de diversité et d’inclusion, et de beaucoup de personnes qui ont décidé d’être orateur-rices pour la première fois afin d’aider à promouvoir ces idées.

Autre chose que tu voudrais dire à nos lecteurs ?

Une des raisons qui nous ont poussé à étendre AlterConf à l’international est que beaucoup d’initiatives existent dont trop peu de monde entend parler ; les gens pensent que les initiatives sympa sur la diversité n’existent que loin d’eux, mais souvent on trouve des actions formidables près de chez nous.

AlterConf ne fait pas de bénéfices : tout est donné à des initiatives locales utiles qui font une vraie différence, qui ont un impact local merveilleux. Du coup, en venant à AlterConf, vous faites partie de ce maillage, vous aidez à améliorer la vie de nombreuses personnes, et oui, vous avez clairement un impact positif pour le changement de votre industrie.

Il y a de très nombreuses façons de participer à AlterConf ; nous recherchons toujours des volontaires, des freelances, et nous faisons aussi plein de choses pour aider les gens à déterminer quoi améliorer sur ces sujets dans leurs sociétés ; ainsi, en envoyant du monde assister à AlterConf, vous faites le premier pas vers la création d’une meilleure culture professionnelle autour de vous.

Merci Ashe, on a hâte d’être à cette AlterConf !

Merci !


Précisons que la majorité, voire la totalité des présentations sera en français (selon les orateur-rice-s retenu-e-s), une bonne compréhension orale de l’anglais ne devrait pas être nécessaire.

Les éventuelles sessions de questions/réponses avec une personne anglophone pourront bénéficier d’une interprétation dans les deux sens.

Réservez votre place dès maintenant !


Full Disclosure : Delicious Insights est sponsor Platinum d’AlterConf Paris, parce que nous estimons que ce genre d’initiatives mérite un vrai coup de main.

AlterConf a toujours besoin de sponsors, et ça démarre à des tarifs très abordables, mais vous pouvez aussi choisir de donner ce que vous voulez, une fois ou chaque mois : toute contribution est utile et très appréciée.

Une autre belle manière de contribuer si vous avez envie de vous exprimer sur ces sujets, c’est de proposer une session ! Le staff peut vous aider à affiner votre sujet et à préparer votre intervention : aucune expérience préalable nécessaire ; alors lancez-vous !

Ils nous font confiance : Kelkoo, MisterGoodDeal, PriceMinister, Blablacar / Comuto, Sarenza, Voyages-SNCF, LeMonde.fr, Fnac DIRECT, 20minutes, Orange, l’OCDE, Cisco, Alcatel-Lucent, Dassault Systèmes, EADS, Atos, Lagardère Interactive, Lesieur, L’Occitane en Provence, Météo France, 4D, Securitas, Digitas, Vivaki, Fullsix, Ekino, TBWA \ Paris, Valtech, Is Cool Entertainment, Open Wide…